François Laplante

À la fin de son baccalauréat ès arts, François LAPLANTE rencontre le metteur en scène André Brassard et l’auteur Michel Tremblay. Dès le début de sa carrière, il travaille de concert avec des designers de renoms tels François Barbeau et Anne Pritchard. Les talents de François LAPLANTE serviront le théâtre, le cinéma et la publicité.

Au théâtre, il dessine un grand nombre de costumes et de décors pour les pièces du tandem Brassard-Tremblay telles À toi pour toujours ta Marie-Lou, L’impromtu d’Outremont, Hosanna, Sainte-Carmen de la Main, Damnée Manon – Sacrée Sandra, Bonjour là bonjour. Il collabore aussi avec de nombreuses compagnies de théâtre québécoises et canadiennes ainsi qu’auprès de plusieurs metteur(e) en scène tel(le)s Gilbert Lepage, Lorraine Pintal, Michèle Magny, Jean Salvy, Gratien Gélinas, Paul Buissonneau et Olivier Reichenbach. Il a été, entre autres, le costumier de la pièce Broue dont le succès se poursuit depuis plus de quatorze ans. Récemment, on a pu voir ses dernières réalisations au T.N.M. dans Inespérée et inattendu et Les Beaux Dimanches ainsi qu’au Café de la Place dans Célimène et le cardinal.

Aussi, il participe à plusieurs films et documentaires dont Alien Thunder (1972), Le soleil se lève en retard (1975), Energy de Walt Disney Production (1980), Hôtel New Hamshire (1983), Mario (1984), Le matou (1984), Elvis Gratton (1985), The apprentiship of Duddy Kravitz (1973) pour ne nommer que ceux-ci. En 1984, François LAPLANTE est en nomination pour le Génie des meilleurs costumes pour le film Au clair de la lune d’André Forcier.
François LAPLANTE conçoit les décors des Tisserands du pouvoir et fait la direction artistique du téléfilm Les noces de papier en compétition officielle au Festival du film de Berlin de 1990.

En 1989, François LAPLANTE a conçu les costumes de la coproduction cinématographique entre le Canada, l’Allemagne de l’Ouest et le Portugal intitulée Buster’s Bedroom et à laquelle participaient Donald Suttherland, Géraldine Chaplin et Valentina Cortese. En 1990, il a conçu les costumes des films l’Ange noir (Nelligan) de Robert Favreau, Descending Angel de Jeremy Keagan, Memory de Patrick Dewolf. Il a également participé, à titre de directeur artistique, aux films de Paule Baillargeon Solo (1991) et Portrait de famille (1990), La fenêtre (1991) de Monique Champagne ainsi que Un lien de sang (1992) de Michel Langlois. L’an dernier, il a collaboré, en tant que créateur de costumes, à la série télévisée L’or et le papier.