Robe bordeaux de faille et velours avec guipure noire et surcharge décorative de soie,de dentelle, d’appliqués et de perles de jais

Robe à corsage cintré par multiples découpes, sans pointe et sans baleines, avec taille surélevée au devant, se poursuivant en pente graduelle descendante jusque dans le dos, décolleté rond échancré plus bas que serait possible, si ce n’était de la largeur d’une modestie ajoutée, qui transforme le décolleté rond en décolleté carré avec ajout supplémentaire des pointe de col façon parement d’ habit, manches montées et mises en forme, arrivant au niveau du coude avec parements à volants de soie et de dentelle teintée, avec longs poignets ajustés avec effet de sous-manche; jupe trompette cousue au corsage; cette robe est faite de faille bordeaux qui se retrouve au corsage en alternance avec du velours à fil surpiqué et de la guipure, le tout enjolivé de soie, de dentelle, de galon torsadé et de perles de jais.

Burgundy Faille and Velour Dress with Black Guipure

Fitted bodice dress with a revealing oval neckline covered with black lace. Elbow-length sleeves are embellished with silk ruffles and lace. The dress is composed of burgundy faille and velour, with black lace, silk, guipure, braid, and jet (stone) decoration.

Concepteur/trice: François Barbeau

Coupeur/se: Henri Huet
Siècle: XX ième
Période: Belle époque
Mode: Edwardienne (pigeon)
Année: 1900-1910


Théâtre: Quat’sous
Saison: 1975-76
Pièce de théâtre: Orion le tueur
Metteur en scène: Paul Buissonneau
Comédien/ne: Carmen Tremblay

Fiche 289