Robe texturée noire de bengaline et d’ottoman à multiples garnitures de soie et galons bouclés

Robe à corsage cintré à multiples découpes avec la partie corsage devant à taille abaissée avec baleine centrale unique et pointe devant seulement, avec basque partant des côtés et augmentant vers l’arrière en largeur et ampleur et ceci à l’aide de plis couchés, col debout plus haut sur les côtés et fermeture dos par bande d’agrafes à corset, manches longues mises en forme à poignets ajustés ; jupe évasée séparée, montée sur bande de taille de ruban de canevas avec accumulation de fronces apportant volume au dos, qui est par ailleurs plus long; cette robe est confectionnée de bengaline noire et d’ottoman et l’apport de la texture se fait par galons de bordures mais surtout par l’ajout d’un plastron sablier de, plis religieuse en soie, de filet, de galon, de série de bouclettes et de mille petits boutons.

Black Bengaline and Ottoman Dress with Silk and Braid Loop Decoration

Fitted bodice dress with a number of darts and a single bone in the centre front. Pleated tails extend from the bodice at the side and back. The front of the bodice is decorated with a remarkable hourglass shaped plastron composed of horizontally pleated black silk, net, braided loops, and many small round black buttons. The dress is composed of black bengaline and ottoman.

Concepteur/trice: François Barbeau
Siècle: XX ième
Période: Belle époque
Mode: Edwardienne (pigeon)
Année: 1900-1910


Théâtre: Rideau Vert
Saison: 1966-67
Pièce de théâtre: Dona Rosita ou le langage des fleurs
Auteur: Federico Garcia Lorca
Metteur en scène: Yvette Brind’Amour
Comédien/ne: Marthe Thiéry
Personnage: La Tante

Fiche 286