Robe chinée de gaze de laine écrue avec fausse chemise de coton blanc et garniture de chaine à petites perles

Robe à corsage ajusté avec découpe sous les seins, sans baleines, avec encolure ronde élargie avec amigaut ouvert en V dont la forme est renforcée par le drapé de poitrine de plis partant du centre, fausse chemise de dessous de coton blanc avec encolure au cou, avec empiècement à plis religieuse et manches qui sont les sous-manches des manches proprement dites, qui elles, sont drapées horizontalement et ont une ouverture dessous reliée par petites cordelettes, créant des crevés et permettant d’exhiber le linge; jupe froncée cousue au corsage à taille haute, avec long train et ceinture décorative ajustée, fixée sur les cotés et parcourue de deux chaines perlées entrelacées ; cette robe est confectionnée de gaze de laine chinée écrue et la tombée en est fortement accrue par une doublure de deux épaisseurs.

Variegated Ecru Wool Gauze Dress

Fitted bodice dress with a waist below the breast, no boning, a round neckline, and a mock shirt with vertical tucks at the yoke. The gathered skirt has a long train and decorative belt and is sewn to the high waist. The simulated shirt is composed of white cotton, while the dress is made of variegated ecru wool gauze with two linings adding weight.

Taille: Petit
Concepteur/trice: François Barbeau
Assistant/e: Patricia Kieffer et Hans M.J. Kilner
Coupeur/se: Michèle Nagy
Couturier/ère: Marguerite Salois, Mitzi Léveillé, Louise St-Pierre, Claire Sarrazin, Lorraine Pintal, Marcelle Massicote et Rollande Mérineau.
Modiste: Julienne Aras
Siècle: XVième
Période: Prérenaissance
Mode: Italienne-Bourguignonne
Année: 1450-1500


Théâtre: Rideau Vert
Date: 1971-72
Pièce de théâtre: Beckett ou l’honneur de Dieu
Auteur: Jean Anouilh
Metteur en scène: Yvette Brind’Amour
Écrite en:Comédien/ne: Louise Turcot
Personnage: Gwendoline

Fiche 46